Une formation adaptée aux besoins du marché

La formation en IS prépare à intégrer un poste de cadre dans les secteurs des produits de santé, répondant aux demandes et besoins émergents des domaines du Médicament, de la Cosmétique, des dispositifs médicaux (formulation, développement clinique, production, distribution) et du secteur de la Sécurité Sanitaire et de l’Environnement, par :

  • l’association d’une formation scientifique solide à une formation professionnalisée
  • des programmes conçus et animés avec les professionnels de chaque parcours
  • la maîtrise des outils et logiciels de Gestion et Management de Projet dans l’Industrie
  • la maîtrise de l’anglais et d’une 2ème langue vivante.
  • des stages en entreprise
  • l’apprentissage en M2

Professionnalisation

Elle prend plusieurs aspects :

  • l’intervention tout au long de la formation de nombreux professionnels de la santé
  • nombreux stages (jusqu’à 14 mois minimum pour le cursus complet licence / master), complétés par des études de cas, des projets personnels le plus souvent en lien direct avec le milieu professionnel.
  • conseil de perfectionnement
  • lien très fort avec le LEEM
  • association d’anciens élèves (AAEISM)

Conseil de perfectionnement  :

Le Conseil de Perfectionnement, largement constitué par des professionnels, se réunit à la fin de chaque année universitaire. Il contribue activement à :

  • adapter la formation aux évolutions des métiers visées par la formation Ingénierie de la santé
  • connaître les métiers en émergence
  • réajuster les conférences et séminaires des industriels à programmer
  • évaluer et commenter les indicateurs de la formation (nombres de dossiers de candidature reçus, taux de réussite, suivi des stages, insertion professionnelle)

 

Membre fondateur du réseau “REMIS” :

Sélectionné dans le cadre des IDEFI, le projet porté par le réseau REMIS (7 universités et 9 partenaires associés issus des milieux socio-économiques, industriels et institutionnels privés et publics) propose à tous les publics, des formations – allant de la licence au master et au doctorat d’université – débouchant sur des métiers innovants dans le secteur du management et de l’ingénierie de la santé (industries du médicament, des biotechnologies, des bioréactifs, des cosmétiques, agro-alimentaires, structures sanitaires et médico-sociales….). Il a pour vocation et pour ambition de développer la formation en management et ingénierie de la santé par la mise en place de méthodes pédagogiques innovantes et la mise en pratique de l’apprentissage dans un contexte réel et enrichi par le développement d’innovations technologiques.

Les méthodes pédagogiques et les formations innovantes proposées par le projet IDEFI-REMIS et construites au plus près de la réalité professionnelle, permettent à REMIS de toucher un large public composé d’étudiants, de salariés, de personnes en reconversion professionnelle ou de demandeurs d’emploi. Ces méthodes et formations ont pour vocation d’être lues à la fois par ces publics et par les employeurs.

 

Bureau :

L’équipe pédagogique du Master Ingénierie de la santé fonctionne en bureau qui se réunit une à deux fois par mois et a pour objectif :

  • la gestion de la formation, la validation des calendriers universitaires et des modalités d’examen
  • la constitution des jurys d’examen et de sélection
  • la mise en place des modifications suggérées par le conseil de perfectionnement
  • la réflexion et l’élaboration des nouvelles maquettes
  • la coordination des partenariats : Remis, Maroc
  • la validation des évènements exceptionnels organisés par la formation

Le bureau est composé de la responsable du Master, de la directrice des études et des responsables des parcours.

International :

La formation Ingénierie de la Santé a établi un partenariat international avec des Ecoles et des Universités Européennes et de l’Arc Méditerranéen.

Corps Enseignant :

Le corps enseignant provient à la fois de l’université et du milieu professionnel :

  • enseignants chercheurs (ou enseignants) de l’Université de Montpellier
  • professionnels associés à temps partiel (PAST) . Ces enseignants, par leur double compétence sont un lien particulièrement efficace entre le milieu universitaire et le milieu professionnel.
  • conférenciers, professionnels et spécialistes universitaires.

Il faut ajouter tous les maîtres de stages et d’apprentissage, dont le rôle s’avère particulièrement décisif.