Historique

Mars 2017 : la formation « ingénierie de la santé Montpellier » obtient la certification ISO9001/2015

Février 2016 : la formation « ingénierie de la santé Montpellier » obtient la certification ISO9001/2008

Fin 2011 : l’IUP a fêté ses 20 ans

Les 14-15  octobre, c’était la célébration des 20 ans de l’IUP « ingénierie de la santé » : le vendredi, séminaire professionnel, suivi à 18h d’une conférence Grand Public » (santé et bien-être »,le samedi, conférences, réunion des diplômés et débat sur l’organisation du réseau, et samedi soir : la soirée des anciens élèves, avec quelques uns de leurs professeurs.

 


Rentrée 2010, pour augmenter la collaboration UM1-UM2 sur le projet « ingénierie de la santé », le premier semestre du L2 (S3) se fait désormais en grande partie à l’UM2. Les étudiants viennent ensuite à temps plein à la faculté de pharmacie, pour le semestre 4.

Rentrée 2006, le master peut se faire en apprentissage :
L’apprentissage s’était avéré extrêmement intéressant pour le DRT, et le M2 a été organisé de telle façon que l’on puisse le faire par apprentissage. 20-25 étudiants du M2 bénéficient chaque année de cette formule.

Rentrée 2005, l’IUP entre dans le système LMD :
C’est un évènement majeur dans la vie de l’établissement, et tout ce qui figure sur ce site en découle : nous n’approfondirons donc pas le sujet ici. Rappelons seulement quelques conséquences : Fin de l’IUP en tant que tel (sans rien abandonner de son cahier des charges, ce qui a permis de conserver toutes les qualités du cursus), transformation des DESS en M2, adjonctions de nouvelles filières à côté des 2 ex-DESS, fin prévisible du DRT.

14 au 17 octobre 2003 : célébration du bicentenaire de la faculté de pharmacie : bien entendu, l’IUP ingénierie de la santé a participé à la fête.
***

logo200

25 octobre 2001, célébration des 10 ans de l’IUP : toutes les autorités universitaires étaient présentes, mais ceux que tous les étudiants attendaient le plus, c’étaient bien sûr les deux invités prestigieux de l’industrie pharmaceutique : Jean-Jacques BERTRAND, Président du Syndicat National de l’Industrie Pharmaceutique, Président d’AVENTIS PASTEUR, et Directeur Général délégué d’AVENTIS PHARMA et Jean-François DEHECQ, Président Directeur Général de SANOFI-SYNTHELABO et Président de la Fédération Européenne des Industries et Associations Pharmaceutiques. La promo 2001 de l’IUP et des DESS put recevoir son diplôme des mains de tous les invités de marque. Nos collègues de la Fachhochschule de Giessen avaient aussi fait le déplacement pour marquer la remise de doubles diplômes à des étudiants Allemands et Français.

Cette célébration a été l’occasion de remettre  les insignes de Docteur honoris causa de l’Université de Montpellier 1 au Professeur H.J DE JONG, Professeur à l’Université de Leiden (Pays-Bas), Directeur des Relations Scientifiques Internationales à l’Institut de Recherches Internationales SERVIER et Président du conseil de perfectionnement de l’IUP depuis sa création. C’est sous sa Présidence que ce conseil a su mettre en phase l’IUP et l’industrie pharmaceutique, et prendre les bons virages au bon moment.

Le DRT peut se faire en apprentissage

Création des DESS « management de projet » et « data management » (gestion des bases de données cliniques). Sur suggestion du conseil de perfectionnement, dont les industriels informaient en permanence l’IUP sur les métiers en devenir dans le domaine de la santé, ces 2 DESS ont été créés, constituant une poursuite d’études cohérente avec l’IUP, et amenant au niveau bac+5 nécessaire pour obtenir un poste  de cadre dans l’industrie. Lors du passage au LMD, ces DESS qui  avaient très largement fait leurs preuves  ont été logiquement transformés en options du master 2 « ingénierie de la santé ».

1997, création du DRT : le D.R.T. (Diplôme de Recherche Technologique) était un diplôme de troisième cycle des universités qui constituait  l’aboutissement de la filière technologique, pour des étudiants désirant orienter leur future carrière professionnelle vers le secteur Recherche et Développement. La Faculté de Pharmacie de Montpellier, qui a été pionnière par la création de son IUP  » Ingéniérie Santé  » en 1991 a récidivé en mettant en place le D.R.T. correspondant, qui constitue son prolongement naturel. Ce DRT dans un premier temps maintenu dans le cadre de la réforme « LMD » représentait une alternative intéressante pour ceux qui voulaient acquérir immédiatement une véritable expérience industrielle (18 mois de stage), tout en préparant un diplôme « bac + 5 ». Le DRT n’a pas survécu à l’harmonisation européenne des études (LMD), et la dernière promotion est sortie en septembre 2009. Une centaine d’étudiants ont obtenu le DRT, qui offrait un taux d’insertion dans la profession exceptionnel. Dans ses dernières années, le DRT fonctionnait en apprentissage, et les étudiants bénéficiaient de la formation en management de projet et en gestion de la qualité qui constitue actuellement 2 UE de tronc commun en M2.

1991, création de l’IUP : le doyen Jean=Louis Chanal, convaincu du grand intérêt des formations IUP (Institut Universitaire Professionnalisé) nouvellement créées par le Ministère de l’Education Nationale, fait naître à la Faculté de Pharmacie l’IUP « Ingénierie de la Santé » de Montpellier. Les enseignements démarreront en septembre de la même année. L’IUP assure une formation en 3 ans, de bac+2 à bac+4. Le concept est novateur, et la formation Montpelliéraine entend élargir le domaine de formation par rapport à la simple pharmacie : il faudra inclure dans le concept « santé » en plus du médicament et de la recherche clinique : l’environnement – santé, la radiothérapie-radioprotection, les polymères d’intérêt thérapeutique, la cosmétologie. Dès le départ, la formation prévoit des stages de longue durée (6 mois) en 3ème année, et s’assure un fort soutien de l’industrie pharmaceutique, grâce à la participation du SNIP (Syndicat National des Industries Pharmaceutiques) et de grands groupes comme SANOFI, Pierre Fabre, par le conseil de perfectionnement et les enseignements.